la simplicité volontaire

Je ne pourrai pas dire que je suis un modèle de simplicité volontaire.  Ni une compliqué volontaire!  Je dois toutefois avouer que j’ai eu quelques réflexions sur le sujet dans les derniers jours.  Ou plutôt je réfléchis à la constante surconsommation que nous faisons.

Cette année je n’ai pas envie d’acheter de cadeaux de Noël.  Je trouve qu’on a trop de choses en général.  Tout le monde.  Pas juste moi.  Et je sais que nous n’avons pas tant de choses que cela; nous tentons de ne pas s’encombrer de trucs inutiles.  Pourtant, sournoisement au fil des ans nous accumulons tous des choses: vêtements, souliers, bibelots, vaisselles, bidules inutiles, CD, livres, DVD pour ne nommer que cela.

Avons-nous vraiment besoin de tout cela?

Mon pot de crème n’est pas à moitié vide qu’une envie qui sort de je ne sais où me dicte d’en essayer une nouvelle marque!  Un rouge à lèvre vient d’être acheté et porté 5 fois que déjà je regarde l’autre à côté.

Qu’est-ce que ces envies débiles de consommation?  Est-ce parce que nous ne faisons pas des choix assez avisés? Avons-nous accès à trop de choses?  Ne manquons-nous pas assez de l’essentiel?

J’ai peut-être trop de tout ce dont j’ai besoin?

Ces derniers jours, les magasins m’horripilent.  La cohorte de gens, la folie du magasinage me donne la nausée.

C’est pour quand le retour à de vraies valeurs comme juste le plaisir de se retrouver, de s’amuser, de passer du bon temps, d’être créatif avec ce que nous avons pour passer le temps des Fêtes?  Suis-je une trop grande idéaliste?  Est-ce utopique?

Je rêve encore… mais je ne suis pas seule.  Je le sais que je ne suis pas seule.  C’est juste que personne n’a encore osé le dire!

J’ai honte de ma surconsommation… mais j’y travaille.  Pourtant, je ne suis pas une méga consommatrice et je me trouve quand même raisonnable!

c’est de la discrimination!

Sans dire que je suis « full fru » , j’ai disons une frustration envers les magasins de tout ordre:  Il n’y a jamais rien pour les petits garçons.  Tout est toujours centré sur les filles.

Les costumes d’halloween y’a rien pour un enfant de 18 mois.  Pour les filles il doit y avoir environ 1000 costumes différents.  Dans les boutiques il y a des murs pleins pour les vêtements de filles avec un choix de 12 paires de souliers.  Pour les garçons vous avez le choix entre 2 paires et toujours le fameux pantalon/chemise et superposition souvent dans des goûts assez douteux!

Suis-je trop difficile ou trouvez-vous aussi que tout est centré sur les filles???