c’est pas normal

Je ne sais si c’est normal.  Non et je me le demande vraiment.  Comment ça se fait qu’il pleut à boire debout en décembre?

Vous allez me dire que c’est parce qu’il ne fait pas assez froid.

Bon point.

Mais s’il ne fait pas assez froid en décembre est-ce normal?

Je m’inquiète du sort de ma planète.  Parce qu’imaginez-vous donc que si elle va mal, je n’ai pas l’option d’aller ailleurs pour qu’elle se repose un peu…

C’est donc mon espèce qui est menacée.  Et bien d’autres aussi.  Peut-être qu’elle finira par guérir en se débarrassant des  humains.  Les humains c’est peut être un gros virus pour la planète dans le fond.

Concrètement je ne sais pas si ça va changer grand chose.  Pour ça faudrait que je ferme la douche quand je me savonne le matin, faudrait que j’utilise moins d’eau.  Faudrait que je maximise mes déplacements.  Faudrait peut-être que nous retournions à notre mode de vie d’avant avec une seule voiture.  Faudrait que j’arrête de gaspiller de la nourriture, faudrait que je fasse un effort supplémentaire pour le recyclage et que je fasse un bac à compostage l’été prochain.

Faudrait aussi que je consomme moins.  Utiliser au maximum ce que j’achète.  Faudrait que je pense à acheter usagé des fois.

Faudrait bien des choses mais si je suis seule, est-ce que ça va changer quelque chose? NON.

Je me demandais si ça vous tentait de m’aider.

C’est pour une bonne cause: c’est pour avoir de la neige comme avant en hiver.  Parce que j’ai peur du jour où je vais dire à mon fils ou mes petits-enfants : « moi dans mon temps à Noël nous avions de la neige » et de passer pour une vieille folle sénile!

Allez, un petit effort supplémentaire tout le monde.  Ça sera mon cadeau pour Noël.

Merci

Une envie d’automne

Dès que la température descend de quelques degrés. j’ai une envie de manger de la soupe.  Toute sorte de soupes.  Mais surtout des soupes-repas.  Vous savez des bonnes soupes chunky; pas de la purée pour bébé!

Des soupes avec des pâtes dedans, des légumineuses, des légumes racine.

Je pourrais manger cela à longueur de semaine!  Avec un gros pain de campagne et du beurre.  Du vrai beurre!

Ça doit être pour ça que j’haïs l’été: la soupe me manque et j’en ai pas envie car il fait trop chaud.

Quoi qu’une bonne gaspacho c’est aussi dans ma palette de goût!

J’ai un seul problème: le manque de temps.  Ou plutôt je ne prends pas le temps.  Car le temps c’est relatif.  C’est l’allocation que l’on en fait qui change.

Alors voilà moi la soupe achetée toute faite je ne suis pas friande.   Trop salée, trop grasse, pas assez de légumineuse, des légumes surcuit, manque de croustillant, manque d’épice, trop de poivre…

Bref dans les prochains jours je vais m’y mettre!

À la soupe!

Je rêvais de l’hiver…

Secrètement je rêvais de voir, pour une dernière fois, un tapis blanc sur mon gazon.  Une petite couche de neige qui embellit l’entourage.  Une touche de froid qui nous conserve.  Un petit cadeau juste pour moi, juste avant mon calvaire qu’est l’été.

J’aime bien l’été avec les sandales, les tenues légères, la facilité, la farniente.  Mais l’hiver a quelque chose de plus grandiose, de plus majesteux, de plus calme.

L’hiver a quelque chose de romantique; les feux de foyers, les doudous en plume, l’alcool qui goûte meilleur, le contraste chaud-froid des bains nordiques, le ski de fond, la raquette, les joues rouges, les boissons chaudes… Non???

Je sais, vous êtes 90% à hurler de douleur devant ce paysage blanc que vous croyiez parti pour les 7 prochains mois…

Il faut toute sorte de monde pour faire un monde!